Changers/Fr

From The Open Source Backup Wiki (Amanda, MySQL Backup, BackupPC)

Jump to: navigation, search

Robots, Changers, Bandothèques

Ce document met en avant le support des robots par Amanda. Amanda utiliser l'API Changer pour rester indépendante des périphériques mais supporte toujours le plus grand nombre possible de logiciels et matériels de type bande. Cette page renvoie vers une variété de scripts disponibles dans la distribution d'Amanda. Voir l'API Changer pour de l'aide sur l'écriture d'un nouveau script de robot.

Contents

Ancien vs. Nouveau

Il y a deux APIs Changer dans Amanda aujourd'hui. L'Ancienne API (1.0) consistait en quelques scripts shell qu'Amanda exécutait pour des opérations variées sur les robots, avec certaines limitations décrites dans la documentation développeur. La nouvelle API (2.0) est déployée entièrement en Perl, et propose une configuration plus facile et cohérente (depuis amanda.conf), avec des accés simultanés aux multiples robots et devices. Si possible, vous êtes encouragé à utiliser la nouvelle API. Voir amanda-changers(7) dans votre distribution pour des informations sur l'ancienne et nouvelle versions dispnibles pour vous.

Spécifier un Robot

Toutes les interfaces spécifiques d'un robot sont cachées dans un programme que le reste d'Amanda appelle pour intéragir avec la bandothèque. Le nom de ce programme de robot est donné par la variable "tpchanger" dans le fichier amanda.conf(5). Par exemple:

tpchanger "chg-multi"	   # use multi-unit tape changer emulator

Le paramètre tapedev est ignoré si un programme tpchanger est spécifié, quoique certains scripts de robot lisent la valeur tapedev depuis amanda.conf.

Si le programme tpchanger ne comment pas par un '/', Amanda s'attend à ce qu'il réside dans amlibexecdir, et si possible présente le niveau de version en suffixe selon la manière dont Amanda a été configurée.

Deux autres paramètres d'amanda.conf sont disponibles pour l'utilisation de robots. Cependant, leur fonctionnement est totalement laissé au script du robot lui-même. Ce sont changerfile et changerdev. Typiquement, changerfile pointera sur le fichier de configuration spécifique au robot, ou sera un nom de base pour plusieurs fichiers relatifs aus robots. Le paramètre changerdev peut pointer sur l'entrée /dev utilisée pour accéder au device robotique.

Voir la documentation accompagnant le robot spécifique qui vous intéresse pour savoir exactement comment ces variables sont utilisées (le cas échéant).

Interface Opérateur

Vous pouvez manipuler le robot en utilisant la configuration d'Amanda par la commande amtape(8).

amcheck(8) cherche la prochaine bande dans le rack de la même manière que le robot. Si plusieurs bandes sont utilisées une nuit, amcheck essaye de trouver chaque bande nécessaire à son tour si le robot est en accès aléatoire. Sur un stacker à empilement, amcheck trouve simplement la première bande, puisque trouver les bandes suivantes mettrait la première bande hors de portée pour la nuit de cette tournée.

amrestore(8) n'inclut aucun robot directement, car amrestore ne sait rien des fichiers amanda.conf ou bases de données du serveur. C'est une décision volontaire de laisser amrestore indépendant, pour qu'il puisse être lancé depuis n'importe quelle hôte disposant d'un dérouleur, même si le serveur de bande hôte d'origine est tombé. Pour utiliser amrestore dans un environnement avec robot, utiliser amtape pour trouver la bonne bande, puis lancer amrestore en lui fournissant le nom du device dérouleur qui en resulte.

amrecover(8) fera que le serveur utilise un robot si le dérouleur spécifié dans amrecover correspond à celui spécifié par amrecover_changer dans amanda.conf. Cette chaîne est souvent positionnée à changer, donc un simple

amrecover> setdevice changer

fera que le serveur utilise son robot pour fournir les bandes nécessaires à la restauration.

Comportement d'Amdump

Amanda n'a pas besoin d'un label de bande particulier pour ses tournées. N'importe quel label qui correspond à l'expression labelstr et est considéré comme "inactif" d'après la base de données des bandes, peut recevoir une écriture. Cependant, il y a une bande 'suivante' préférée, celle qui est la suivante dans le cycle d'après la tapelist courante.

amdump utilise deux algorithmes, selon que le robot peut faire marche arrière dans son rack ou non. Si plusieurs bandes sont nécessaires pour une seule tournée, cet algorithme est répété à chaque fois qu'une nouvelle bande est requise.

Bandothèques normales (les robots qui peuvent faire marche arrière) 
Avec un robot à accès complet, amdump parcourt le rack en entier pour trouver la bande de label préféré. Cette bande sera en général trouvée à la position courante, ou suivante, mais peut se trouver n'importe où. Si la bande est trouvée, elle est utilisée. Sinon, la première bande rencontrée correspondant à la chaîne labelstr, et qui n'est pas active, est sélectionnée et chargée.
Les stackers à gravité (tout ce qui ne peut pas faire marche arrière) 
Pour éviter d'aller jusqu'en bas du stak simplement pour voir que la bande préférée n'est pas présente et qu'on ne peut plus rien faire, AMANDA choisit la première bande (à partir de la position courante) qui correspond au labelstr, et qui ne soit pas active, même si ce n'est pas la bande préférée.

L'algorithme est décrit en détail ici: See amanda-taperscan(7).

Scripts fournis par Amanda

Voir aussi amanda-changers(7) pour des informations sur les robots.


Other languages: English  • Français


Personal tools